Dix commandements

Par • 11 Avr, 2012 • Catégorie: Vérité

> Dix commandements

Dieu, le Seigneur de l’univers, parle ainsi: « …Vous me trouverez lorsque vous vous tournerez vers moi de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous… » (Jr. 29.13. Bible du Semeur)

Il y a un seul Dieu, Seigneur de la vie, entièrement souverain. Il nous est invisible, mais il parle… Dieu se révèle quand on le cherche sincèrement. Le Dieu de la Bible s’adresse aux hommes dans un langage qui leur est accessible. Connaissez-vous la Bible ? Composée de 66 livres, 39 pour l’Ancien Testament, et 27 pour le Nouveau Testament, la Bible est un livre vraiment à part : c’est la Parole de Dieu. Jésus l’a considérée comme telle. Elle rassemble, sur une période de quinze siècles, des écrits initialement en hébreu, en araméen et en grec, provenant d’hommes d’origines diverses. La découverte des manuscrits de la Mer  Morte en 1947  montra avec quelle minutie les scribes avaient su recopier les textes de l’Ancien Testament au fil des siècles. La Bible nous révèle la pensée et la personnalité de Dieu. Dieu nous  dit ce qu’il pense, ce qu’il ressent, ce qu’il aime et ce qu’il déteste.

 

> «  Qu’est-ce que Dieu attend de moi ? »

Dieu a voulu tracer une frontière entre le bien et le mal. C’est pourquoi la Bible contient de nombreux commandements qui peuvent se résumer ainsi :

1-Tu aimeras Dieu, tu t’attacheras à lui de toute ta force et de toute ta pensée.
2-Tu ne te feras pas d’idole, tu te prosterneras pas devant des statues ou des images.
3-Tu ne prononceras pas le nom de Dieu à la légère.
4-Tu mettras à part un jour chaque semaine pour donner à Dieu de ton temps.
5-Tu honoreras ton père et ta mère.
6-Tu ne commettras pas de meurtre.
7-Tu ne commettras pas d’adultère.
8-Tu ne commettras pas de vol ou de fraude.
9-Tu ne porteras de faux témoignage.
10-Tu ne convoiteras pas ce qui est à autrui, tu agiras envers les autres comme tu aimerais que l’on agisse envers toi-même.

Bien des malheurs et bien des souffrances seraient évités si nous respections ces commandements. Si nous les suivions, le monde serait un havre de paix et de justice… Comment se fait-il que, par nous mêmes, nous soyons incapables d’appliquer ces commandements ? L’homme moderne veut l’émancipation, mais il demeure esclave de ses passions et de ses désirs. La Bible définit le bien et le mal, et elle nous dérange. Où sont nos mérites personnels devant Dieu ?
Nous sommes responsables de nos choix. Nos fautes ne restent pas sans conséquences. Sous des faux semblants nous cherchons à faire taire notre conscience.

Contrairement à ce que pensent beaucoup de philosophes, une réelle connaissance de Dieu est possible, même si elle est partielle. La foi chrétienne donne accès à cette connaissance. Notre image de Dieu dépend de notre éducation, de nos croyances et de notre culture. Mais comment est-il en réalité ? A-t-il un visage ? Adopte-t-il la même logique que nous ? La Bible le révèle bien différent de ce que nous pourrions imaginer. Par la méditation de la Bible et la prière, il nous est possible d’établir une vraie relation avec Dieu. La foi, n’est-ce pas « faire confiance », croire que Dieu dit vrai, et agir en conséquence ? Dieu a voulu que j’existe. Il n’y a eu aucun hasard, aucun accident. Dieu sait tout de moi. Il connaît mon passé et ma vie présente. Dieu sonde les pensées. Il connaît mon vrai visage. Quel regard le Seigneur de l’Univers porte-il sur moi ?

 

> les incohérences de notre société.

Combien d’astrologues avaient prédit les événements du 11 septembre 2001 ? A l’époque moderne, il est étonnant de voir autant de personnes solidement instruites consulter encore l’horoscope comme si la position des planètes et des constellations pouvait avoir une quelconque influence sur leur avenir. Au 3ème millénaire, n’est-il pas désolant de voir encore un grand nombre de nos contemporains consulter des voyantes, des  médiums, ou des radiesthésistes ?
On rejette Dieu au nom du rationalisme et du matérialisme, mais on prête une oreille complaisante au paranormal et à la pensée ésotérique… Notre monde est plein d’incohérences.

La foi chrétienne n’est pas contre la démarche scientifique. Celle-ci a permis d’avancer sur le chemin des connaissances, dans des domaines que la Bible n’aborde pas. L’objectif de la Bible est de nous amener à réfléchir. « L’homme intelligent acquiert la connaissance, et l’oreille des sages est tendue vers elle. » (Livre des Proverbes 18.15  Bible du Semeur). Dieu veut nous délivrer du fatalisme, de la crédulité et des superstitions. L’homme moderne n’est pas aussi libre qu’il l’imagine. Les médias et la publicité se chargent de  me conditionner à penser d’une certaine manière. Pour goûter la vraie liberté, il est nécessaire de faire table rase des idées reçues, de mes fausses croyances. Comment je sais que ce que je sais est vrai… ? Ai-je la liberté d’exprimer une requête du genre : « Dieu, si tu existes vraiment… montre-moi que tu existes » ? Mais au fond, ai-je vraiment envie de savoir ?

Jésus-Christ a laissé un message très important pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui. Nous souhaitons que tous puissent découvrir ce message, se forger une opinion, et disposer d’une réelle liberté de choix pour exprimer leurs convictions.

Jannick Corbeau