Continuer d’espérer

Par • 2 Oct, 2011 • Catégorie: Témoignages

Pour ceux qui me connaissent bien et qui ont beaucoup prié pour moi cela fait au moins 20 ans que l’on demande ma guérison

Il ya 2 ans ½ , J’étais assise dans cette église, parmi vous et j’étais au plus mal de ce que  je n’avais jamais été et je pleurai car j’avais compris que j’étais au bout du rouleau, physiquement et moralement !Je ne pouvais presque plus marcher, je n’avais plus aucune vie sociale et mes seules sorties étaient mes rendez vous médicaux et le culte quand mon état de santé me permettait de m’y rendre !je me rappelle que ce jour là , j’avais du lutter pour ne pas rester au fond de mon lit. Pendant la présidence , je déversais mon cœur devant mon Dieu lui disant combien je désirai le rejoindre pour que cessent  ces tourments ;comme la mère de Samuel je déversais le trop plein de chagrin, le ras le bol de ma vie de tous les jours, mon désir de le rejoindre, persuadée que j’étais que ma guérison, ma délivrance comme pour notre chère Agnès serait auprès de lui et non sur cette terre !La première grâce que j’ai reçu ce jour là ce fut d’avoir une sœur qui s’approcha de moi à la fin du culte. Elle mit sa main sur mon épaule et quand je levai les yeux, je vis qu’elle pleurait avec moi ! Ce souvenir est encore aujourd’hui comme une douce musique en mon cœur !

Puis les choses se sont précipitées et l’on parla de ce fameux by- pass que j’ai depuis subie !le chirurgien, l’anesthésiste, les spécialistes que j’avais autour de moi pour préparer cette opération nous dirent à André et moi  combien elle était risquée comme intervention, avec en plus de cette obésité morbide, tous les autres soucis de santé que j’avais : 1 chance sur deux de réussite !d’un coté j’allais mourir, de l’autre je le risquais aussi ; le choix fut vite fait et je me préparais à quitter ce monde en demandant au Seigneur de tout diriger, mais surtout, surtout de me garder tout près de lui quelque soit l’issue !Comme Paul le dit dans ses lettres, la mort était devenue pour moi un gain, celui de quitter ce corps souffrant pour être dans la présence de mon Roi. Et ce malgré toutes mes attaches sur terre je n’attendais plus rien d’autre !

Mais Dieu en avait décidé autrement ! L’opération bien que douloureuse s’est déroulée sans complication, aucun souci ne vint ternir mes 10 jours d’hôpitaux alors que l’on m’en avait prédits beaucoup plus, mais depuis, je revis et sur cette terre près de vous !je peux remarcher, sortir me promener, m’occuper de mes petits, avoir de nouveau une vie sociale, j’ai même repris le train dernièrement pour les Ardennes où je n’étais pas allée depuis 35 ans avec la traversé en métro s’il vous plait !!

Voilà pourquoi je veux louer mon Dieu parmi vous ! Comme le dit la Parole : « le malheur atteint souvent le juste mais L’Eternel l’en délivre toujours « et j’y ajouterai juste ceci, seulement en son temps à lui qui n’est pas le même que le notre et seulement aussi le meilleur pour nous ! Grâces te soit rendues Seigneur pour tout ce que tu as fait et que tu fais encore dans ma vie ! A toi la louange et la gloire pour l’éternité

Bernadette M

Marqué comme: